L’UE et la coronacrise: Les Eurobonds peuvent attendre – pour le moment – VoxEurop (français)

Le sommet européen, tenu en visioconférence le 26 mars dernier, s’est terminé par un échec. Les 27 chefs d’Etat et de gouvernement n’ont pas réussi à s’entendre sur une réponse commune face à la crise économique déclenchée par l’épidémie de Covid-19. Ils se sont contentés de demander à l’Eurogroupe, les ministres de l’Economie et des Finances de la zone euro, de leur faire des propositions pour le 7 avril.


This is a companion discussion topic for the original entry at https://voxeurop.eu/fr/2020/eurobonds-5124557

Avec ce que Macron a annoncé ce 13 avril pour l’après-crise, la question des eurobonds ne se pose plus. Il ne peut pas s’engager sur un tel programme (et il le sait très bien) en restant dans la zone Euro. Donc je pense que quelque chose s’est passé au niveau européen (un coup de fil à Angela qui s’est mal terminé?). Une chose assez grave pour qu’un européen militant comme Macron soit maintenant intimement convaincu que l’UE vit ses derniers mois.

Macron ist kein “militanter Europäer”. Er ist Präsident Frankreichs, dessen politisches Handeln ausschließlich französischen Interessen dient. Seine europäische Rhetorik soll nur von seinem nationalen Egoismus hinwegtäuschen. Er zieht Deutschland in eine europäische Haftungs-, Schulden- und Sozialunion hinein, die uns Deutsche teuer zu stehen und letztlich finanziell ruinieren wird. Zitat eines Journalisten in der Schweizer Tageszeitung NZZ vom 07.02.2018,: “dass auch Emmanuel Macron in der französischen Tradition steht, wonach seinem Land keine Last zu groß ist, solange Berlin dafür bezahlt…”