VoxEurop, le média des Européens: Notre manifeste pour un journalisme européen – VoxEurop (français)

Média en ligne créé par des journalistes issus des quatre coins de l’Europe, VoxEurop est né d’une conviction : il n’est plus possible d’appréhender les défis de ce siècle à la seule échelle d’un pays.


This is a companion discussion topic for the original entry at https://voxeurop.eu/fr/2019/voxeurop-le-m-dia-des-europ-ens-5123038

Bravo à toute l’équipe pour votre projet, son esprit et sa réalisation !

Pour vous faciliter la vie et rendre votre travail de traduction incomparablement plus rapide et en baisser le coût dans des proportions considérables, je vous recommande vivement d’utiliser le service payant de traduction automatique DeepL.com, si vous ne le connaissez pas déjà. Essayez ! L’essai sur des textes de moins de 5 000 signes est gratuit. Le résultat est stupéfiant de qualité. L’entreprise est allemande, respecte strictement le Réglement Général sur la Protection des Données, et son modèle d’affaires, payant à un prix tout à fait modique, les dispense de chercher à vendre des données à qui que ce soit.

Les langues traitées sont: anglais, allemand, néérlandais, français, espagnol, italien, portugais, polonais.

Je précise que je n’ai aucun lien capitalistique ou autre avec cette entreprise : je suis juste un client très satisfait.

La question du financement public de la démocratie européenne ne peut plus se poser uniquement en termes de services publics d’information nationaux. Et il se pose de façon cruciale pour le quatrième pouvoir d’une démocratie qui a son prix, à niveau européen. L’impôt européen pour un média de qualité journalistique, critique donc, en 24 langues sur tous sujets, est au centre des préoccupations citoyennes, via le besoin d’Union fiscale. Pas de citoyens égaux capables de s’approprier le sujet de penser le successeur de l’UE intergouvernementale, si prisonniers de 28 presses nationales, ou si prisonniers d’un média paneuropéen d’obédience, au pouvoir ou à telle ou telle mouvance idéologique.

La traduction en toutes langues n’est que l’aspect surfacique du besoin, le gros du besoin, c’est que des journalistes à profils “non bernables” en matières économique, institutionnelle et juridique par les futurs députés européens de tous bords sachent interroger l’articulation des deux citoyennetés responsables des élus du PE2019. Peine perdue avec les 28 gouvernants, chez eux ou à Bruxelles. Mais les élus du peuple européen, mal élus sur bases nationales certes, mais tout de même élus par des personnes autant citoyennes nationales qu’européennes, doivent rendre des compte à ces deux qualités de citoyenneté de leurs actes et votes. Et ceux qui refuseront de répondre à ces deux titres au PE, doivent être dénoncés sur la place publique européenne, désormais.

1 Like

Je suis un fervent défenseur du journalisme que vous proposez et j’ai vous ai suivi… jusqu’à fin 2017. Votre façon d’informer sur ce qui se passait chez-moi a Barcelone, vos jugements politiques partisans et le faussetté des informations, directement copiées de la “caverne médiatique” officielle, m’ont fait douter de la veracité de vos informations sur des sujets que je ne connais pas.

Hier, LE Groupe de Travail sur les Détentions Arbitraires des Nations Unies a produit un rapport très détaillé (et publique) sur les faits de 2017. Comme les tribunaux allemands avait déjà fait. Vos “informations” étaient, elles, “La grand fraude”.

Vous pourriez aussi embaucher le Ministre bresilien des Affaires Etrangeres pour qui le changement climatique est une “invention marxiste” et l’augmentation de temperature due au fait que l’on a rapproché les thermomètres du bitume chaud…

[Marvin] Danke für Eure Arbeit.

Bitte schön! Vielen Dank für Ihre Aufmerksamkeit.

Danke für Eure Arbeit.

Thanks a lot for your work but please note that we need vigorous criticism and an original way of dealing with our present predicament. You do a very little favour to the old, noble European project if you persist publishing official truths and politically correct versions.

Good luck.

1 Like

To develop a European public is a good intent. But the states of the EU have different economic situations, different interests, different experiences, and so also different worldviews. In short, every state has its own public sphere, and journalism must be a reflection of the public. I believe that it is impossible to reflect so many publics, so that each recognizes itself, and on top of that, it becomes one public.

Thank you for your message. We share your view on the need for criticism, and don’t have the impression that we’re publishing “official truths”: we try to stick to facts, while hosting quite a vast array of opinions, within a democratic scope. Anyway, we would be more than happy to have a look at any story or opinion you might suggest and that would contribute to the debate. Kind regards,

Thank you for your message. We believe that if there are common European policies, parliament and elections, there is room for a European public sphere. It is something in the making, and we will not have a true European citizenship if we don’t share a common debating area. That is our mission.

Merci de votre message. Si vous estimez que des informations que nous publions sont fausses, non précises ou discutables, nous vous invitons à nous les signaler ponctuellement, et si possible à partager des éléments permettant de les corriger. Nous veillons à ne publier que des informations vérifiées, mais nous comptons également sur nos lecteurs pour nous signaler lorsque ce n’est pas le cas. Quant aux opinions, chacun a droit aux siennes, du moment que les faits qui sont cités sont vrais. Vous pouvez ne pas partager celles que nous publions ; nous vous invitons dans ce cas à engager le débat. C’est bien le but de ce forum.

Merci de votre soutien et de votre suggestion ! Nous connaissons bien DeepL, qui a une excellente réputation dans l’univers de la traduction – et est européen – et avons pris contact avec eux pour une collaboration. Nous vous tiendrons au courant des évolutions.